JDR: Fabriquer des jetons pour jouer sur une grille

Des jetons pas chers et personnalisables

Pour jouer au jeu de rôle sur table, les seules choses qui sont absolument nécessaires, ce sont des feuilles de papier, des dés et un Maître de jeu qui a trop de temps sur les mains. Parfois, pourtant, un support physique peut permettre à des joueurs et des joueuses, en particulier débutantes, de mieux visualiser leur environnement immédiat. Introducing : les jetons de personnages.

Le château des fleurs

Le château de Chenonceau, à cheval sur le Cher, présente une vue incroyable depuis des siècles, à la hauteur de son histoire. Aujourd’hui, deux fleuristes ornent les salles de bouquets magnifiques, même au coeur de l’hiver.

Les reines sont nues

Plafond de la Comédie française.

Comme beaucoup, je n’en peux plus, et je voudrais savoir quoi faire pour qu’on ne se fasse plus agresser. Je ne sais pas si c’est parce que ces attaques sont plus reportées, que les lesbiennes et les gays refusent désormais de se faire tabasser en silence, mais j’ai envie de hurler à chaque nouvelle photo sanglante. Comme beaucoup, je me demande quand et non plus si ça m’arrivera. Je deviens paranoïaque.

Un baiser dans la nuit

Ce soir, il faisait encore chaud. J’ai pris mon vélo et je suis descendu voir Notre Dame. Je rentrais tranquillement, parce que c’était une jolie nuit d’été, en chantonnant des chansons d’amour. Je passe par le Parc de La Villette, et du coin de l’oeil, je vois un couple qui s’embrasse. Des cheveux longs et blonds, une petite silhouette brune. Et un groupe de jeunes hommes qui s’approchent d’eux.

L’armée pitoyable

Au moment où je me trouve sidéré, face à la brutalité insidieuse du gouvernement, des éditorialistes, de mes compatriotes, je tombe sur les mots de Nathalie Quintane, qui en plus d’être réchauffants, sont extrêmement libérateurs pour qui se débat avec les notions d’écriture, de littérature et de politique.

Juste un petit peu d’amour

Je découvre ébahi qu’il existe depuis 2015 dans les pays nordique un jeu de rôle grandeur nature, «Just a Little Lovin’», avec pour cadre les toutes premières années de l’épidémie de sida à New York et dont le but est d’expérimenter les fêtes, l’amour et le sexe alors que la mort rode.