Un pas de côté

Défilé du 1er mai à Paris, photo: Jeanne Menjoulet.

Vous vous rendez compte que les images de la répression du 1er mai et des manifestations que nous connaissons depuis des mois, si elles venaient d’un autre pays, nous seraient rapportées d’une manière terrifiante?

La fenêtre d’Overton

La fenêtre d’Overton est un concept politique, aussi connu comme la fenêtre de discours, représentant la gamme d’idées «acceptables» pour l’opinion publique à un moment donné. C’est également le titre du 4e épisode de la 3e saison de The Good Fight.

Le château des fleurs

Le château de Chenonceau, à cheval sur le Cher, présente une vue incroyable depuis des siècles, à la hauteur de son histoire. Aujourd’hui, deux fleuristes ornent les salles de bouquets magnifiques, même au coeur de l’hiver.

Les reines sont nues

Plafond de la Comédie française.

Comme beaucoup, je n’en peux plus, et je voudrais savoir quoi faire pour qu’on ne se fasse plus agresser. Je ne sais pas si c’est parce que ces attaques sont plus reportées, que les lesbiennes et les gays refusent désormais de se faire tabasser en silence, mais j’ai envie de hurler à chaque nouvelle photo sanglante. Comme beaucoup, je me demande quand et non plus si ça m’arrivera. Je deviens paranoïaque.

Identités: les deux à la fois

Trevor Noah, l’animateur sud-africain de “The Daily Show”, a été beaucoup critiqué pour sa blague où il félicitait l’Afrique pour sa victoire en Coupe du Monde de football.

La dernière tocade des soixante-huitards

Le Monde et son supplément week-end, ne m’ont pas apporté ce que j’avais deviner en couverture. La manchette déclarait : «Macron, dernière tocade du soixante-huitard» mais se rapportait en fait au portrait de Romain Goupil, qui prépare un film sur mai 68 et qui soutient Macron. Et non à une analyse mordante du macronisme comme dernière… Poursuivre la lecture La dernière tocade des soixante-huitards

Le chant du canari

Fleurs de porcelaine.

Quand j’arrive à dormir, je fais des rêves inquiétants. Je suis à l’intérieur d’un gigantesque corps humain collectif, où chacun est occupé à essayer de comprendre quelle est sa place dans la machine globale. Pas d’open space, nous sommes chacun dans notre petit espace, à appliquer des instructions qui ne nous sont pas explicitées mais que nous connaissons,… Poursuivre la lecture Le chant du canari

Le triste démenti du très bien compris

«Avec la Manif Pour Tous, je fais le pari positif du malentendu.» «La présence des modèles masculins est évidemment un besoin pour la construction de soi.» «Je voudrais quand même rappeler qu’il n’y a pas d’avortement heureux !»  — Jean-Luc Mélenchon : « Je suis de culture catholique, je connais la maison ! », Famille Chrétienne.  Bien triste,… Poursuivre la lecture Le triste démenti du très bien compris

Les signes précurseurs

Andrew Nagorski, author of the new book Hitlerland, discusses the way Americans saw — and wrote about — the early days of the Third Reich. (…) If you look back to the very beginning of Hitler’s rhetoric about Jews, it was all there — the talk about extermination and vermin. He didn’t spell out exactly what… Poursuivre la lecture Les signes précurseurs