The son of Butch

Ca, c’est ce que le témoignage d’un homme politique doit être, en particulier quand il s’agit d’un sujet aussi personnel que la campagne It Gets Better. (J’avais déjà repris ici le témoignage de Dan Savage.) Joel Burns, conseiller municipal de Fort-Worth, revient sur les récents suicides des jeunes homos gays ou perçus comme tels et relate, avec beaucoup d’émotion, une agression dont lui-même avait été victime à 13 ans. Une agression dont il n’avait jamais parlé, ni à ses parents (son père est un cow-boy qui s’appelle Butch), ni à son mari. [via]

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. jul dit :

    ppppfffiou – bouleversant

    et une campagne “it gets better ” en france ??

  2. le roncier dit :

    @jul tu crois que c’est possible ? J’ai peur que ça soit difficilement adaptable, pour plein de raisons.

  3. jul dit :

    ben je suis peut être un peu naive – mais peut être démarrer le projet avec des témoignagges d’inconnu-es et autres artistes me semble pas impossible – o
    je trouve que c’ets une très bonne manière de parler de manière très concrète de l’homophobie; sur des exemples ou chacun peut se retrouver (nous sommes tous allés à l’Ecole par ex); rien que d’écouter des personnes s’exprimer sur la brutalité de propos, d’insultes qui restent catalogués comme des “blagues ” pour certains/ beaucoup serait une avancée énorme en France.
    c’est aussi à partir de ce niveau là que la question de la discrimination et de l’égalité des droits peut bouger

  4. jul dit :

    bon évidemment ce serait difficile à porter inconstitutionnellement- sur la violence à l’Ecole par ex- vu qu’on en est encore à INTERDIRE la diffusion de dessins animés montrant deux poissons qui s’aiment

  5. jul dit :

    oh quel lapsus incroyable !!! j’ai écris INCONSTITUTIONNELLMENT au lieu d’institutionnel !!