L’échelle du mal


Pour réaliser les objectifs du plan quinquennal, Staline confisqua toutes les céréales et la nourriture produites en 1932 et 1933 pour nourrir le reste de la Russie et collecter des capitaux étrangers, et ce faisant, laissa les Ukrainiens sans rien à manger… qu’eux-mêmes.

Staline-Hitler: la nature du mal. Dans son dernier livre, Timothy Snyder rapporte les épisodes de cannibalisme dans l’Ukraine soviétique, interrogeant l’échelle du mal. Un passage m’a amené le coeur au bord des lèvres, je n’ai pas pu résoudre à le copier.

Vous aimerez aussi...