Les moissons de Staline

Dans ma tête, le Kirghizstan fait partie de cette nébuleuse de pays, entre l’Asie et l’Europe, condamnés aux Âges sombres pour l’éternité. La cartographie locale semble nous donner raison, les pays s’entremêlent dans une spirale compliquée, impossible à déméler en cinq minutes à la radio pour expliquer les récents événements. Kyrgyzstan: Stalin’s harvest éclaire le rôle de la Russie, des Etats-Unis et de la Chine dans la situation locale compliquée de l’un des pays les plus pauvres de l’ex-URSS. Crise au Kirghizstan : 3 questions à Asel Doolotkeldieva explique que «cette crise n’est que le fruit de l’échec de la construction d’un Etat de droit qui est un travail de longue haleine».

Vous aimerez aussi...