Enterrés vivants

Tout va bien. En Papouasie, on enterre vivants les malades du sida. Ça me rappelle les malades cambodgiens chassés des villages ou attachés à un piquet jusqu’à ce qu’ils meurent de faim. Via Matoo. Enterrés vivants. Enterrés. Vivants.

Vous aimerez aussi...