Catégories
blog

Brides de rêves

Je me suis réveillé ce matin avec cette phrase en tête, que j’ai notée dans un demi-sommeil, sur le premier éditeur de texte que j’ai trouvé ouvert sur ma machine (les post-its, c’est tellement XXe siècle):

Rien ne me ferait plus plaisir que de voir ces mots, de les sortir du socle de leur hiver.

Est-ce que j’ai juste entendu ça quelque part ou bien je suis le nouveau Zola?