Catégories
blog

Armes de dissuasion

Dangereux aussi : pour Denis Robert, l’acharnement judiciaire de Clearstream contre lui a duré dix ans, pour une soixantaine de procès. Aujourd’hui, Bouygues réclame 9 mil­lions d’euros (!) au Canard enchaîné pour avoir révélé en décembre l’ouverture d’une information judiciaire, notamment pour « corruption » et « trafic d’influence » dans le chantier du Pentagone à la française. Les procès, quotidien des journalistes d’investigation, font souvent office d’ar­mes de dissuasion. « Le pouvoir judiciaire, dans ses décisions, va de plus en plus dans le sens d’une protection des journalistes, commente Me Jean-Pierre Mignard, avocat, en­tre autres, de Mediapart. Au contraire du pouvoir politique ! » Ainsi, votée il y a quelques semaines, la loi Carayon sanctionne la violation du secret des affaires, c’est-à-dire la divulgation d’« informations économiques » que les entreprises veulent garder secrètes… sans que l’opinion publique ni la corporation des journalistes s’en émeuvent vraiment.

Les journalistes d’investigation à la une, Télérama.