38e place

Au sein de l’Union européenne, le classement traduit une certaine stagnation de la situation, toujours marquée par une coupure nette entre les pays traditionnellement bien notés (Finlande, Pays-Bas) et ceux comme la Bulgarie (80e), la Grèce (70e) et l’Italie (61e) qui ne résolvent pas leurs problèmes d’atteintes de liberté de la presse, essentiellement par absence de volonté politique en la matière. La France, elle, progresse peu, passant de la 44e à la 38e place.

Classement de la liberté de la presse 2011/2012. A deux places derrière nous, ya la Hongrie et sa loi instaurant un contrôle direct de la majorité politique sur les médias et la réforme constitutionnelle de décembre 2011. Gouvernement français, encore un effort.

Vous aimerez aussi...