Boni

« Scandale » des bonus : pourquoi la BNP a raison :

Ce que la BNP dit avec cette provision, c’est en somme : «On ne sait pas encore comment on va rémunérer nos traders parce qu’on n’a pas encore évalué complètement leur performance, mais dans le “pire” des cas il faudra qu’on leur verse tant.»

Autrement dit, ils font exactement ce que tous les moralisateurs de la finance demandent aux banques depuis le début de la crise financière.

Vous aimerez aussi...