dans blog

#23avril

Tu sais, je n’arrête pas de penser à ces veuves du sida, pour qui cette loi vient trop tard; à ces amoureux spoilés par les familles, chassés du chevet des lits d’hôpitaux. A ces veuves en colère. Parce que le mariage, c’est bien pour les gens qui vont passer (une partie de) leur vie ensemble, mais c’est bien aussi pour les gens qui ne vont pas vieillir ensemble.

Je ne veux pas être ingrat, hein. Je suis déçu, évidemment, que les lesbiennes et la PMA se retrouve encore une fois oubliées, je déteste que le gouvernement nous ait utilisé comme écran de fumée pendant tous ces mois. Je ne pardonnerai jamais à Hollande pour sa sortie sur « la liberté de conscience » des maires, ni à Jospin et sa femme d’avoir fourni tant de munitions aux barjots d’en face.

Mais j’ai besoin d’avoir aujourd’hui, juste pour la joie, parce que sinon, on se serait battus pour rien. Je vais fêter ce vote avec mes amis, en pensant à tous ces gestes d’amours perdus et à ces nuits qu’on espère moins difficiles.

Commentaires clos.