dans textes

Avec ou contre nous

Ca y est. On y est. Je n’en peux plus. Je ne supporte plus d’entendre les conneries proférées par la droite (PS inclus) et l’extrême droite sur l’ouverture du mariage, si je regarde encore un débat de merde avec des cathos qui viennent essayer de fourrer leur nez putride dans nos vies, je vais faire une descente dans une église. On sent bien que se dessine une trahison socialiste de plus, avec au mieux un mariage sans la PMA et au pire, rien du tout parce qu’ils vont nous refaire le coup de premier vote du PaCS (Never forget).

Ca fait très longtemps que je ne m’étais senti autant trainé dans la boue, autant montré du doigt, que ces derniers mois, alors que nous parlons de mettre fin à une discrimination. Rien ne justifie les discriminations. L’idée derrière les droits, c’est qu’ils n’ont pas besoin d’être expliqués, et qu’ils ne sont pas discutables. On y a droit parce que c’est normal.

Et mon problème, c’est que la violente hostilité de ces discussions iniques n’est tempérée que par de très rares images de soutien. Où sont nos alliés dans cette bataille ? Je sais, et je l’ai suffisamment dit, que nous avons besoin que les pédégouines soient visibles et fiers pour faire avancer nos droits, mais pourquoi est-ce que nous devrions être seuls à nous défendre face à ces attaques?

Nous avons besoin que vous preniez position contre l’Église, et contre les positions rétrogrades des autres religieux. Nous avons besoin que vous vous rendiez compte que le discours de Copé, de Pécresse, de Wauquiez, qui veulent nous « démarier » lors de leur retour au pouvoir, est ignoble avant d’être ridicule. Si vous ne le faites pas pour nous, faite le pour vous, parce que la manière dont ils traitent notre minorité est le reflet exacte de ce qu’ils réservent aux femmes, aux divorcés, aux familles monoparentales, aux malades, aux pauvres, après s’être acharné sur les étrangers et les minorités.

Aujourd’hui, j’ai besoin de sentir que nos familles, celles qui veulent qu’on passe Noël ensemble, qui nous invitent aux réunions de famille, fassent sentir qu’elles veulent notre bonheur. J’ai besoin de sentir que nos potes hétéros, avec qui on va boire des pots, avec qui on joue et on rigole, montrent qu’ils nous aiment et qu’ils veulent la fin des discriminations que nous subissons, que vous n’êtes pas confortables avec les injures et les coups que nous recevons. Nous avons besoin d’entendre vos voix.

Je n’ai pas besoin que vous me disiez que «ce n’est pas homophobe que de débattre de l’ouverture du mariage» ou que «c’est une minorité de cathos qui pensent ça», ou que «tu sais, à droite aussi, ya des homos». J’ai besoin que vous disiez: «Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.» J’ai besoin de sentir que vous couvrez mes arrières.

Si tu n’es pas capable de me donner ça, c’est que tu n’es pas un allié. Et aujourd’hui, si tu n’es pas un allié actif dans cette tempête, c’est que tu es contre moi.

Mercredi 7 novembre à Paris, rassemblement à 19h devant l’Assemblée Nationale pour l’égalité des droits. Pas la peine de venir en costume de papillon, mais venez nous montrer votre soutien.

88 Commentaires

  1. merci. Ton texte circule, et tant mieux. Il dit les choses justement, simplement, directement.

  2. Oui il est temps que les familles, les amis et les alliés manifestent clairement leurs positions sans demi mesure .J’aime ton texte et je le diffuse .Amitié Faty

  3. Je ne supporte pas la manière dont nous traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.

  4. Pour, résolument !
    6M1 en mode Harvey Milking, résolument.
    Voir le film « Harvey Milk » avec Sean Penn est un must absolu en soutien à la cause des gays, encore et toujours discriminés, pour que ne refleurissent pas les triangles roses, les chasses aux tsiganes et aux autres frères humains qui avec nous et parmi nous vivez, dans nos familles et nos cercles d’amis…
    Simone, convaincue que votre bataille est la nôtre, enseignante engagée dans la transmission à l’université. De tout cœur à vos côtés !

    Merci pour votre post : un vrai réveil salutaire…

    Je me joins à tous ceux qui couvrent tes arrières. Je ne supporte pas que l’on te traite ainsi. C’est indéfendable.

  5. Hé que c’est donc vrai ce que vous écrivez! Vrai et beau! Je suis avec vous. Je trouve honteux et surtout tellement réactionnaire et ridicule tous ces arguments haineux. C’est très très laid de chercher à rationaliser et expliquer la haine et l’intolérance. J’espère que vous aurez tous très très vite le droit de vous marier. Ou mieux encore: le luxe de choisir de ne pas le faire, juste parce que ça vous gonfle, ou encore parce que les familles sont insupportables, ou encore parce que vous préférez largement mettre les dizaines de milliers d’euros dans un tour du monde!
    Et je souhaite aussi que tous les gays qui s’aiment puissent adopter: je trouve révoltant qu’on refuse à de petits enfants démunis, malaimés, la chance d’être aimés, entourés, choyés, élevés par des gens qui s’aiment. Et quand on voit la tripotée de parents hétéros indignes qui procréent à tout va, je trouve vachement gonflé de commencer à vous embêter là dessus.
    Je suis avec vous, du plus profond de mon cœur, et, tout en continuant à engueuler joyeusement tous les ignares aigris qui vous embêtent, je vous envoie tout le courage et toute l’énergie du monde pour vous accrocher.
    Signé: Une femme, étrangère et de couleur qui aimerait bien qu’on laisse son corps, ses origines et ses potes gays tranquilles!
    Bises

  6. Très bon texte, je partage parce qu’il exprime très bien mon mal-être depuis le début de ce soi disant « débat » sur ce sujet (bullshit!)
    Merci

  7. Je suis catholique pratiquant, et je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens. Oui, c’est indéfendable. Avec ou contre toi ? Avec, sans aucune hésitation, et sur toute la ligne.

  8. Je suis de tout mon être avec vous. Ce mépris et cette volonté de nuire par discrimination me rend malade.

    J’en ai assez d’entendre ici et là que si on accorde le mariage pour tous, ce sera la porte ouverte au mariage entre un enfant et un adulte et entre personnes de même famille… Pédophilie et inceste, je ne vois pas du tout le rapport avec l’homosexualité! Est-ce là l’évolution intellectuelle de l’être humain? J’en arrive à me dire qu’on devrait régresser dans ce cas.

    Avec une telle mentalité à droite, on nous parlera ensuite de taxes sur l’obésité en imposant les kilos en trop et de taxes sur les simples d’esprit en inventant une charge sur le QI? Dès qu’on ne fait pas parti du « moule », on reste montré du doigt par ces rétrogrades. Ils blessent par des propos avilissants alors que ces mêmes personnes n’hésitent aucunement à traîner en justice la moindre insulte sous prétexte qu’on ne peut pas se permettre des propos aussi sévères à leur encontre.

    Qui plus est, l’état civil est, de mémoire, un état laïque que je sache. En quoi les religions ont à se mêler de la politique?! Sans compter les médias, avides de conflits pour faire du buzz et des ventes et qui ne s’intéressent qu’aux personnes « néfastes ».

    Je suis pour le mariage pour tous, peu importe ce qu’en pensent les gens. Je le défends même si je suis hétéro et de moins en moins catholique par cause des ignominies prononcées ne me donnant pas envie d’être identifié à ces personnes.

    Je suis, de loin, pour l’adoption également car je ne pense qu’au bien être de l’enfant. On crie au scandale lorsqu’un couple homo veut adopter mais finalement, on se moque totalement des enfants maltraités, abandonnés qui restent dans des foyers durant des années avant d’être accueillis dans une nouvelle famille…

    Donc oui, la manière dont on vous stigmatise me choque, me répugne et me révolte. Oui je vous soutien et vous dit courage et oui, je souhaite sincèrement que ce mariage devienne un acquis!

  9. très beau texte, j’adhère 100%; je suis une femme héréro, mariée depuis longtemps au même homme et nous avons un ami gay en commun. il est portugais et je me rappelle le combat qu’ils ont mené il y a quelques années. je suis Belge vivant en France, peut-être que ça joue aussi sur mon ouverture d’esprit!!!
    moi aussi je suis sidérée de voir le peu de voix qui s’élèvent contre les diatribes de la droite et de certains catholiques obtus. Il faut faire entendre un autre son de cloche.

  10. JE NE SUPPORTE PAS QU’ON TRAITE MES AMIS/ES PARENTS COMME DES ANOMALIES DE LA SOCIETES VOUS AVEZ TOUTE LA LEGITIMITE AUX MEMES DROITS QUE LES « GENS NORMAUX ». JE VOUS SOUTIENS A 100%

  11. moi aussi j’en ai marre d’attendre
    que l’on m’accorde le droit de me marier … mon homme et moi s’imaginont déjà la cérémonie,la fete avec mes amis ,nos familles… pour moi depuis déjà 36ans (j’ai 50ans) je reve en secret le jour ou je rencontrerai l’homme de mes reves ….je l’ai trouvé!! CELA FAIT 6 ANS QUE NOUS SOMMES ENSEMBLE! et aujourd’hui je suis pret a me marier.

  12. Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.
    Je suis catholique et j’ai honte actuellement de la position et des actes de l’Eglise catholique.
    Merci pour ton témoignage.

  13. Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.
    Je suis hétéro, militante LGBTQI, mariée, (ça fait beaucoup pour une seule personne, je sais) et je trouve honteux et antidémocratique qu’on entende tous ces blaireaux haineux dire que le mariage va être dénaturé, et qu’on ne nous donne pas la parole, à nous, pour qu’on puisse dire que NON notre mariage n’est pas menacé par l’ouverture à tous les couples. Au contraire, c’est cette discrimination honteuse qui le rend caduque puisque déterminé par l’orientation sexuelle.
    Ne laissons pas ces homophobes nous imposer leur idée du mariage et de la famille et priver de leurs droits une partie des citoyen-nes.

  14. Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.

  15. C’est un très chouette texte, il m’a touché parce que je ressens exactement la même chose. Quand je vois les manifestations anti-mariage, les propos qui sont tenus sur nous par des gens qui, clairement, sont des ignorants profonds, je ressens un profond sentiment d’injustice, et ça me met en colère.

  16. Enfin une douce parole parce qu’avec les deferlantes des jours passés, on comprends pourquoi e taux de suicide est plus élevé chez les gays ! Merci <3

  17. Heu juste pour dire que je suis bien d’accord avec ton point de vue, je suis pour le mariage pour tous. ET que je ne sais pas comment le dire autrement qu’en le disant autour de moi; je ne suis pas une personnalité politique, ni une artiste, ni journaliste ni connue, ni rien. Je suis juste une fille qui a des ami(e)s qui ont une sexualité qui est aujourd’hui considérée statistiquement comme étant en marge de la norme. Mais je pense sincèrement que c’est justement là qu’il y a une bonne nouvelle: La norme statistique est une chose, la norme sociale en est une autre. Le fait que l’on entende des cons partout réagir à ce qu’ils croient être « mal » (je sais pas comment dire, puisque je trouve pas ça mal, moi) ça ne peut vouloir dire qu’une chose: la norme sociale bouge, change, évolue(positivement). C’est pour ça qu’on les entend: C’est parce qu’il y a du mouvement. Alors certes, on pourrait vouloir qu’ils ferment leur gueule, mais si c’était réellement le cas, ça voudrait dire que rien ne bouge, que tout reste statique, que la norme sociale reste la même. Or il me semble que ce qu’on veut tous, c’est que cette norme change, qu’elle devienne plus juste envers tous ceux qu’actuellement elle rejette, pour des raisons idiotes telles que l’ignorance, l’archaïsme et tout ce qu’on peut mettre comme substantifs négatifs. Je pense que l’homosexualité est un droit, comme avoir les yeux verts par exemple. C’est tellement idiot comme exemple que ça montre bien ce que je veux dire. Avoir les yeux verts, c’est comme ça. Vivre en se cachant parce qu’on a les yeux verts, c’est complètement ridicule, c’est tout à fait normal d’avoir les yeux de cette couleur, c’est pas une déviance ou tout ce qu’on veut; c’est la nature, c’est un résultat de tout en tas de causes extérieures à la volonté, c’est juste comme ça, c’est tout. Il n’y a même pas à en débattre. Alors pour moi, le fait de devoir cacher son homosexualité par peur du jugement des « autres » c’est pareil. Ça ne devrait pas être possible, ça devrait paraître ridicule parce que ça devrait être accepté. La norme, quelle merde à la fin! Qu’est-ce qu’on s’en fout de savoir qui tu aimes, on devrait juste se réjouir pour toi que tu aimes et sois aimé en retour, et s’attrister si il y a une rupture ou un conflit, comme on fait avec tous ceux qui nous entourent. Enfin, je sais pas comment m’exprimer, ce que je souhaite, c’est que les gens ne soient pas discriminés, pas obligés de cacher quoi que ce soit. Enfin, on a le droit de cacher des choses si on veut, mais seulement si on a le choix de le faire ou non, bref, être libre. Je suis pour la liberté. ET vous avez tout à fait le droit d’être libres.
    Je sais pas si je m’exprime clairement ou si je suis maladroite dans mes propos. Je sais pas comment soutenir mes ami(e)s. A part leur dire que je les aime et que je suis avec eux. A part essayer de dire par écrit sur ce message que homo ou hétéro, c’est de toute façon de l’amour qu’on parle, et que c’est tellement beau et universel que ça ne doit pas être interdit de s’aimer, de se marier si on en a envie, d’avoir des enfants, pour les élever avec nos valeurs, nos idéaux (même si après en grandissant ils ont le choix des leurs). Je crois que ceux qui sont contre vous sont surtout ignorants. Ils sont tellement dans le noir qu’ils n’arrivent même pas à comprendre, ils ne cherchent pas à comprendre, ils ne sont pas capables de comprendre. Parce qu’ils n’y voient rien: ils sont aveuglés. C’est pour ça qu’il faut que vous puissiez vous accrocher, vous battre et on est là avec vous pour ça, pour mettre un peu de lumière sur leurs existences obscures. Ne soyez pas tristes, ne soyez pas en colère… Soyez juste fiers de vous, prêts à faire de vos faiblesses des forces! et là je parle pas du fait d’être homosexuel, mais du fait d’être humain, donc avec des points faibles, comme le fait d’être épuisés par tant d’injustice et de toutes les méchancetés que l’on peut dire de vous. Il faut être forts, parce que ces abrutis sont contre vous, et même si ils sont trop nombreux, on va leur montrer qu’on est nombreux aussi. Je crois pas trop en les manifs, ni en les pétitions. Je crois que ce sont les idées qui gagnent. Et si une seule personne lit se message et se dit: tiens, j’avais pas d’avis jusqu’à maintenant, mais là, tout de suite, je trouve qu’ils ont raison! Un peu comme ce que j’ai ressenti en lisant le message de ce blog; C’est vrai que je ne me suis pas trop engagée vis-à_vis de mes amis (bien que j’aie « sauvé » récemment un ami d’un discours très limite de quelqu’un qui disait « ne pas comprendre » alors qu’il n’y a rien à comprendre, juste à accepter les choses, enfin bref, je suis intervenue pour le soutenir) et même si je ne fais pas grand chose derrière mon ordi, dès que je sens une agression envers un(e) de mes ami(e)s, je ne laisse pas faire. Je sais pas quoi faire de plus, c’est ça. Je sais pas comment empêcher les gens de dire des conneries, je sais pas comment protéger mes ami(e)s de toute la violence injuste qui les entoure, et tous ces mots qui les blessent. Je sais même pas si je suis une assez bonne amie pour eux. Je ne sais même pas si je suis assez forte pour lutter avec eux. Je sais juste que si ils doivent se faire casser la gueule pas des gros cons, je serai là avec eux et je me ferai aussi casser la gueule, à défaut de pouvoir vraiment les aider. Bon; je sais pas j’ai dit des trucs idiots ou contradictoires, si mon point de vue est juste ou s’il est maladroit, mais pour résumer: je ne veux pas voir mes amis ou même des gens que je ne connais pas souffrir à cause de l’intolérance. Alors même si je ne suis pas militante, au sens où je ne bouge pas dans des manifs, je fais comme je peux pour aider mon entourage à vivre dignement, avec tous leurs défauts et toutes leurs qualités d’êtres humains, de personnes, d’amis. Pff, je suis juste triste, maintenant. Triste que le monde ne tourne pas rond. Parce qu’il y en a d’autres des injustices, partout, tout le temps. Et je suis pas assez « grande », ou « forte » pour lutter contre tout ça. Alors, peut-être, petit à petit, en disant partout que ce que je pense, c’est déjà pas mal. Je peux pas grand-chose de plus malheureusement. Sinon, je le ferais. En tout cas, si quelqu’un a une idée de quoi faire de plus, je suis à l’écoute. Je fais de mon mieux. Et je m’épuiserai à lutter (à ma façon), pas par obligation comme vous puisque vous êtes visés directement, mais par solidarité. Et ce « vous » deviendra un « nous ».

  18. moi je ne comprends pas comment on diffuse mais je suis d’accord!

  19. Oui, crions-le, hurlons-le, qu’on en a ras-le-bol d’entendre ce ramassis de conneries contre le mariage pour tous, et que nous sommes des millions, hétéros compris, à vouloir l’égalité des droits !

  20. bonjour,

    mère et grand-mère, 54 ans cette année, j’estime que seule l’amour est important, qu’importe le sexe ? des enfants élevés par un couple homos j’en connais et je peux vous assurer que les mômes, sont largement aussi équilibrés que dans un couple hétéro, pour moi ce débat ne devrait pas exister, comme beaucoup l’ont rappelé, Liberté, Fraternité, EGALITE, nous avons été élevés avec ces trois mots, sont-ils vides de sens ?? comme Tolérance, Respect, et Amour, je suis pour le mariage gay !

  21. Je suis partie vivre à Rome il y a 2 ans. Par amour. L’Italie est très loin de ces débats (encore que) et ma double nationalité est ma chance. Ma chance de me marier avec ma compagne, juste parce qu’on le veut, pour nous, pour tout le monde.
    J’étais pleine d’espoir le soir de l’élection d’Hollande. Je me souviens avoir tweeté que je me marierai sous peu. Mais depuis la France fait voir son pire visage. Et depuis je me demande si l’ouverture du mariage a soulevé autant de débats dans les autres pays qui l’ont adoptée. Je n’en ai pas l’impression.
    Alors pourquoi est-ce que les français sont si révoltés contre ce droit qu’on veut nous accorder ? Je ne sais pas, je ne comprend pas.
    J’espère juste ne pas être déçue.

    Je ne serai pas à Paris demain avec vous, en tout cas pas physiquement. Mais je penserai à vous tous. Homo, bi et hétéro, réunies pour vous, pour nous, pour eux, pour moi.
    Merci.

  22. Je suis hétéro et ça fait des semaines que je suis dans une rage que rien n’apaise. Je ne supporte pas la manière dont tu es traité. Je ne supporte pas la manière dont la liberté qui nous est due à tous est bafouée. Je ne supporte pas l’insoutenable morale rancie de ces ramassis de névroses, si peu sûrs d’eux-mêmes et de leurs propres choix de vie qu’ils ont besoin de les imposer aux autres pour se rassurer. Ce sont de pitoyables gens, dans le fond : bas du front et sans joie, privés de leur capacité à s’ouvrir à tout humain qui ne serait pas le clone d’eux-mêmes. Mais je m’en fous ; qu’ils soient amputés d’humanité ne me rend pas plus bienveillant envers eux. Je les hais. Bien sûr qu’on est avec toi à 100%.

  23. Hétéro, 67 ans, complètement de votre côté pour l’égalité des droits au mariage si vous en avez envie, à l’adoption, à avoir des enfants par tous les moyens utilises par les heteros, à vivre ensemble sans vous marier, à vous emmerder aussi comme nous après 30 ans (ou plus) de mariage, à divorcer, à tout ce à quoi nous avons droit, enfin à jouir de TOUS les droits des citoyens français sans distinction de sexe ou d’origine sociale, et sans demander la permission à quelque curé, ou pasteur ou imam ou rabbin que ce soit!!

  24. S’il y a qqchose qui caractérise l’espèce humaine c effectivement bien intolérance et méchanceté. Attends je me mets à leur niveau, je souhaite interdire le mariage entre hétéro qui ont trop de différences d’âge, les enfants aux personnes qui ont plus de 40 ans etc. Si le mariage – comme le prônent certains – n’est pas un acte d’amour effectivement je ne souhaite pas me marier (vite, vite un autre nom). Écoutez bande cons! Les homos ont tjs existé. Les homos existeront tjs. Les familles homoparentales ne datent pas d’hier. Alors il est temps de penser à notre bien être et d’arrêter de regarder votre nombril et vos principes de m…. Est-ce-que seulement vous avez pensé à notre bonheur et à celui de nos enfants? Tu parles! Sinon tous ceux qui ne sont pas pacsés (mon cas) on arrête tous de payer nos impôts non? Tiens c marrant là on n’est pas considéré comme des sous-personnes et on a les mêmes droits!

  25. C’est courageux et je crois nécessaire aujourd’hui de poser cet « ultimatum » à nos proches et toutes ces personnes qui font partie de notre vie. Ce que tu dis est tout à fait juste : dans l’ensemble, j’ai le sentiment que les hétéros ne se sentent pas concernés même s’ils nous assurent de leur soutien dans la vie de tous les jours. Combien vont venir défiler ? combien vont écrire à leur député ? Combien vont se mobiliser ?
    Dans tous les cas je leur fait parvenir ton texte qui correspond tout à fait à ce que j’aurais aimé leur dire moi-même.
    Merci et continuons le combat.

  26. Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.!!!!
    Merci

  27. Un texte superbe, si on a des droits nous sommes tous qui avons des droits,sans discrimination de race, de sexe, de tendances, on parle de personnes et il n’y a plus à discuter. Aujourd’hui je suis avec vous devant l’Assemblée Nationale, et je serai toujours avec vous à lutter pour votre vie. Avançons ensemble et nous gagnerons sans doute !!!!

  28. Nombre de petites familles sont avec vous et trouvent ce débat indécent. Il est évident que vous devriez avoir les mêmes droits et devoirs et l’église n’a pas à juger ni faire souffrir qui que ce soit.
    Je pense que les parents ont le devoir d’éduquer leurs enfants dans la tolérance. Ce n’est pas aux profs de le faire sauf si cela a eu un réel impacte sur l’oeuvre étudiée.

  29. On s’est croisé il y a des années, dans une soirée parisienne chez une fameuse blogueuse. J’étais avec ma grande amie Alexia from Paris. Elle m’appelait Kévina, pour la blague. On a rit, tous les 3.
    Hier je ne supportais déjà pas la manière dont on te traitait. Aujourd’hui encore moins. J’ai fait le choix de ne pas me marier. J’ai fait le choix d’avoir un enfant. J’exige la même chose pour toi. Et je me battrai jusqu’au bout.

  30. Je ne fais partie d’aucune minorité.
    je suis un homme, blanc, hétéro, et pas pauvre.
    Et je pense que c’est à nous de monter au créneau aujourd’hui et à mener ce combat avec vous.
    Alors au-delà des débats autour de soi, afficher publiquement ses opinions en ce moment c’est important.
    Il existe de bêtes pin’s par exemple :http://www.zazzle.fr/gay+marriage+badges
    Il y en a un qui dit juste « Love is love ».
    Tout le monde peut le porter, homos ou hétéros.
    Il trône bien visible sur mon sac depuis un mois, et il ne manque pas de faire réagir.
    Assumons !!

  31. Oui, c’est dégueulasse, ce tas d’injures qu’on entend contre les homos (et les musulmans, et les roms),sur ce coup mes élèves de ZEP de 6° des Quartiers Nord de Marseille sont plus tolérants que ma mère (« de gauche », éduquée, psy…) et je ne manque pas de monter au créneau chaque fois que j’en ai l’occasion (et aussi quand je ne l’ai pas).
    Marre des réacs et des vieux cons, des jeunes homophobes, des hétéros racistes, des homos collabos.

    LOVE IS LOVE

  32. Avec ou contre ?
    Au début, je m’en foutais un peu, je laissais faire. C’est seulement depuis que les contre se sont montrés que je trouve une importance à dire que je suis avec.

  33. La base de notre constitution, l’article premier sur lequel repose notre république, « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »
    L’article premier de la déclaration des Droits de l’Homme indique aussi que « les citoyens naissent égaux en droits ».

    Dans tout ce débat, je trouve gênant que personne ne le souligne plus souvent. Je comprends tout à fait que d’un point de vue religieux, on puisse être contre. Mais nous ne sommes pas dans une théocratie mais dans une république. J’aimerais que les gens se le rappellent.

Commentaires clos.

Webmentions

  • Mariage pour tous : Que se passe-t-il du côté des pro ? - Sous La Jupe Webzine 19/11/2012

    […] coup de gueule de Le Roncier : avec ou contre nous. « J’ai besoin que vous disiez: «Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces […]

  • Que se passe-t-il du côté des pro ? - Sous La Jupe Webzine 19/11/2012

    […] coup de gueule de Le Roncier : avec ou contre nous. « J’ai besoin que vous disiez: «Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces […]

  • Lettre ouverte à Tous | Lettreouvertetous 19/11/2012

    […] des derniers mails que je vous ai fait suivre « Avec ou contre nous » m’a bousculé. Méchamment […]

  • La bouseuse » Archive » Mariage pour tous ou homophobie. 19/11/2012

    […] Un billet du Roncier […]

  • le roncier — Réaction(s) 19/11/2012

    […] écrit ce texte, Avec ou contre nous, parce que j’avais besoin que ça sorte et que je me suis rendu compte que le climat infect […]