dans textes

Avec ou contre nous

Ca y est. On y est. Je n’en peux plus. Je ne supporte plus d’entendre les conneries proférées par la droite (PS inclus) et l’extrême droite sur l’ouverture du mariage, si je regarde encore un débat de merde avec des cathos qui viennent essayer de fourrer leur nez putride dans nos vies, je vais faire une descente dans une église. On sent bien que se dessine une trahison socialiste de plus, avec au mieux un mariage sans la PMA et au pire, rien du tout parce qu’ils vont nous refaire le coup de premier vote du PaCS (Never forget).

Ca fait très longtemps que je ne m’étais senti autant trainé dans la boue, autant montré du doigt, que ces derniers mois, alors que nous parlons de mettre fin à une discrimination. Rien ne justifie les discriminations. L’idée derrière les droits, c’est qu’ils n’ont pas besoin d’être expliqués, et qu’ils ne sont pas discutables. On y a droit parce que c’est normal.

Et mon problème, c’est que la violente hostilité de ces discussions iniques n’est tempérée que par de très rares images de soutien. Où sont nos alliés dans cette bataille ? Je sais, et je l’ai suffisamment dit, que nous avons besoin que les pédégouines soient visibles et fiers pour faire avancer nos droits, mais pourquoi est-ce que nous devrions être seuls à nous défendre face à ces attaques?

Nous avons besoin que vous preniez position contre l’Église, et contre les positions rétrogrades des autres religieux. Nous avons besoin que vous vous rendiez compte que le discours de Copé, de Pécresse, de Wauquiez, qui veulent nous « démarier » lors de leur retour au pouvoir, est ignoble avant d’être ridicule. Si vous ne le faites pas pour nous, faite le pour vous, parce que la manière dont ils traitent notre minorité est le reflet exacte de ce qu’ils réservent aux femmes, aux divorcés, aux familles monoparentales, aux malades, aux pauvres, après s’être acharné sur les étrangers et les minorités.

Aujourd’hui, j’ai besoin de sentir que nos familles, celles qui veulent qu’on passe Noël ensemble, qui nous invitent aux réunions de famille, fassent sentir qu’elles veulent notre bonheur. J’ai besoin de sentir que nos potes hétéros, avec qui on va boire des pots, avec qui on joue et on rigole, montrent qu’ils nous aiment et qu’ils veulent la fin des discriminations que nous subissons, que vous n’êtes pas confortables avec les injures et les coups que nous recevons. Nous avons besoin d’entendre vos voix.

Je n’ai pas besoin que vous me disiez que «ce n’est pas homophobe que de débattre de l’ouverture du mariage» ou que «c’est une minorité de cathos qui pensent ça», ou que «tu sais, à droite aussi, ya des homos». J’ai besoin que vous disiez: «Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.» J’ai besoin de sentir que vous couvrez mes arrières.

Si tu n’es pas capable de me donner ça, c’est que tu n’es pas un allié. Et aujourd’hui, si tu n’es pas un allié actif dans cette tempête, c’est que tu es contre moi.

Mercredi 7 novembre à Paris, rassemblement à 19h devant l’Assemblée Nationale pour l’égalité des droits. Pas la peine de venir en costume de papillon, mais venez nous montrer votre soutien.

88 Commentaires

  1. Moi je suis avec toi parce que l’égalité n’est pas un pique-nique. Mais très manifestement, ce débat souffre du fait qu’il ne passionne en effet que les extrémistes de droite. La gauche (hors PS donc) n’a pas envie de se battre pour une institution bourgeoise, considère que ce droit devrait être acquis depuis mille ans et qu’il finira de toute façon par être accordé, et en oublie que c’est dans ces moments-là que les rétrogrades les plus abrutis se déchaînent, et qu’il y a besoin d’un serrage de coude. A cela s’ajoute le soupçon légitime qu’Hollande se concentre sur des « questions de société » pour faire oublier son inaction sur le plan économique, et qui donne encore moins envie de s’y intéresser…
    Et puis une fois de plus, on vient à y parler de tout sauf de ceux que ça concerne vraiment, à perdre complètement de vue l’objet réel du truc, et effectivement, à faire une cacophonie verbeuse de ce qui est simplement… normal.

  2. Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.

    De quoi se mêlent les religieux? Nous parlons bien de mariage CIVIL?
    (séparation de l’Eglise et de l’Etat…)

    Même des pays dans lesquels la religion est plus présente ont légalisé les unions homo (Espagne, Portugal par exemple).

  3. Mais tellement quoi ! Un texte à envoyer immédiatement à nos familles et à nos amis hétéros. Ce texte est mon rayon de soleil du jour. Merci.

  4. Je ne peux qu’adhérer « Ca fait très longtemps que je ne m’étais senti autant trainé dans la boue, autant montré du doigt, que ces derniers mois ». En tant que musulmane (ou islamiste, c’est selon), je comprends ton sentiment et je n’ai qu’une envie, que ça s’arrête, que je puisse souffler.

    Je te soutiens. Je veux qu’on restaure ta dignité. Alors oui je suis croyante mais je n’ai rien à t’imposer. Tu fais tes choix, je fais les miens. L’union CIVILE devrait te permettre de vivre ta vie comme tu l’entends.

    Courage.

  5. Idéalement située à 1h20 de Thalys, la Belgique vous accueille pour un verre, un repas ou un mariage. La Belgique, on y vient pour l’ambiance, on y revient pour la bière.

    (I’m office du tourisme de Belgique and I approve this message)

  6. Charles
    Entièrement d’accord et en soutien total et entier.
    C’est maintenant ou jamais et tu as raison de souligner que le pacs nous a laissé de mauvais souvenirs. Ces élu-e-s et ces religieux sont juste en train de piétiner des citoyen-ne-s, c’est insupportable. Et nous sommes encore trop gentils. Mais je reste optimiste et suis persuadé que dans quelques mois, tous les homophobes n’auront, comme je l’ai écrit il y a quelques semaines, que leurs yeux pour pleurer. Mais il y en a marre!

  7. Nos soutiens, ils existent. Pourquoi ne les entend-on que sur les radios « minoritaires » ou dans les journaux peu lus ? pourquoi dans les grands médias, ce sont ceux qui crient le plus fort et sans aucune autre raisons que des textes écrits par des patriarches il y a de 3000 à 2000 ans ? Telle est la question !
    Les sondages nous supportent majoritairement, il parait, mais pourquoi a-t-on subitement un avis inverse des médias ? et pourtant, objectivement, à part certains clairement homophobes et/ou de droite, vendent-ils toujours leurs âmes aux plus réactionnaires de nos compatriotes ? Et je l’avoue, je ne suis pas fier de mon parti, sauf quand-même de sa vraie gauche, même si nous n’arrions pas à nous faire souvent entendre…
    J’espère que notre Parlement prendra bien vite TOUTES les résolutions pour argent comptant et les transformera en loi. A défaut d’inscrire l’égalité réelle dans la constitution, faute d’une majorité insuffisante au Congrés.

  8. L’atmosphère actuelle me donne la nausée. J’ai lu ce matin une interview de pédopsychiatre dans mon canard local foireux, et j’ai ressenti un vrai malaise face à la position intenable de cette femme anti homo parentalité. Le mariage pour tous est un droit, nous sommes dans un pays dont la devise est « liberté, égalité, fraternité » mais visiblement pour certains tout le monde n’a pas droit à ces vieux principes.
    Il est facile de critiquer son prochain, de condamner la différence ou de se servir d’un fait social pour attirer des suffrages ou un retour en foi. Mais fondamentalement est ce que ces gens là ne confondent pas homosexualité et pédophilie? Le peu de réactivité de l’église face aux abus commis par certains prêtres a achevé de causer cet amalgame.
    Un enfant a besoin de connaître son histoire et d’être aimé. Si pour être heureux il lui suffisait de naître dans une famille hetero, il n’y aurait pas de souffrances enfantines dues à la maltraitance.
    Mais bon visiblement certains n’ont pas ce mode de raisonnement et c’est bien dommage car ils oublient que l’amour ne connait pas la règle du genre masculin ou féminin.

  9. Le mariage et l’adoption pour tous , c’est la moindre des choses …. Pour l’instant le mariage civil et pourquoi pas demain le mariage religieux … J’y suis plus que favorable !!!

  10. Tellement d’accord avec vous !

    Ou sont donc passés les soutiens, les pseudo défenseurs de l’égalité, quand il s’agit de passer aux actes ? Une fois de plus, on se démotive, on se cache derrière d’idiotes excuses… Quelle société !

    De plus, les « religieux » n’ont leur mot à dire dans ce débat en tant que citoyen français UNIQUEMENT, car on parle bien, comme l’a dit Dan, de mariage CIVIL, et non à l’Eglise. Donc qu’ils remballent leur foi, ils ne peuvent plus se cacher derrière elle pour défendre leurs idées d’arriérés !

    Et qui sont-ils, ces Copé, ces Pécresse, pour se permettre d’avoir un discours qui est sans aucun complexe empreint d’une volonté régressiste, ridicule, et tout simplement méchant ?

  11. Merci !
    Je partage ce message car il pose les questions que je me posais !

    Où sont-ils tous?

    j’espère une chose : qu’ils agissent en se foutant du sombre avis de ces tristes sires qui nous parlent encore de « nature-han » suivez mon regard!

    Moi j’y crois encore!

  12. Bonjour,

    Je ne fais pas partie des « nous » mais je suis avec, intensément, au nom de l’égalité réelle.

    Je pense d’une part que ce que chacun fait de ses fesses sous sa couette ou ailleurs ne regarde que lui ou elle (du moment qu’il s’agit d’adultes consentants, qu’aurait-on à y redire ?!), d’autre part que chacun doit pouvoir choisir ou non d’épouser celui ou celle qu’il ou elle aime, que ça ne doit pas être un choix imposé par autrui (personnellement je suis allergique au mariage mais je peux comprendre que d’autres ressentent le besoin d’en passer par là).

    Je pense aussi que le droit à l’enfant est légitime, ni naturel ni obligatoire mais légitime quand il existe, quelle que soit notre sexualité, notre situation sentimentale ou matrimoniale, etc… Il est évident qu’il vaut tellement mieux grandir dans un foyer aimant que dans un foyer (bien hétérosexuel mais) dysfonctionnel ou dans lequel des abus ou négligences sont commis.

    Pour finir, l’argument « il faut grandir entre un papa et une maman » est bien étroit : si c’était vraiment le cas, alors on retirait leurs enfants aux veufs et aux mères célibataires et on n’autoriserait pas l’adoption par des célibataires. L’important est de grandir avec des figures maternelles et paternelles, ce qui n’impose nullement que ce soit un père et une mère : ça peut être un oncle / une tante, un grand-parent, un(e) ami(e) proche, etc… Le plus important est de grandir au milieu de gens aimants et bienveillants, qui accompagnent l’enfant dans sa construction et son épanouissement.

    Il est important, oui, que ce ne soit pas les seules assos LGBT qui mènent le combat. Il faut effectivement que les familles des personnes homosexuelles les soutiennent et le montrent. Je serai dans la rue le 8 décembre dans ma ville et chaque fois que ça sera nécessaire.

    Il est important aussi d’apporter des arguments pertinents en contrepoint à cette hystérie qui s’emparent des ultra-cathos ou de la droite qui ratisse plus à droite à qui l’on a envie de pointer du doigt les pays qui ont légalisé le mariage pour tous sans que la foudre divine et la décadence qu’on nous promet tant ne s’abattent sur eux. Les discours et les amalgames que l’on entend actuellement sont nauséabonds et d’une bigoterie d’un autre siècle.

    On ne lâche rien !

  13. @Lila, je cite : « Je ne peux qu’adhérer “Ca fait très longtemps que je ne m’étais senti autant trainé dans la boue, autant montré du doigt, que ces derniers mois”. En tant que musulmane (ou islamiste, c’est selon), je comprends ton sentiment et je n’ai qu’une envie, que ça s’arrête, que je puisse souffler.

    Je te soutiens. Je veux qu’on restaure ta dignité. Alors oui je suis croyante mais je n’ai rien à t’imposer. Tu fais tes choix, je fais les miens. L’union CIVILE devrait te permettre de vivre ta vie comme tu l’entends. »

    J’ai également des origines musulmanes et tu es la première que je rencontre avec une telle ouverture d’esprit (sur le net je parle) et ça fait vachement plaisir (désolée pour l’expression). Je suis totalement d’accord avec toi.

    Ainsi, en tant qu’humaine, en tant que citoyenne française(n’en déplaise à certains réact’), en tant qu’amie, je te le dis : je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable. Je te, non, je VOUS soutiens à 100% !

    Merci !

  14. Tu sais quoi, c’est réussi.
    Je suis hétéro.
    Et catho.
    Pendant longtemps je n’avais pas d’avis sur le mariage pour tous. Je ne m’étais juste jamais posé la question. Et le jour où je me la suis vraiment posé, aucun argument raisonnable non fondé sur un préjugé ne résistait à l’analyse.
    De quel droit déciderais-je que des gens n’auraient pas le droit de se marier ?
    Alors voilà, je suis pour le mariage pour tous.
    C’est l’une des rares promesses de campagne de F. Hollande que l’on peut faire tout de suite, sans dépenser grand’ chose.
    Allons.

  15. A chaque nouveau message en faveur du mariage pour tous, j’ai un peu de réconfort, je vous en remercie.
    Je lutte pour quelques chose qui me parait légitime: légalité des droits peu importe l’orientation sexuelle, l’origine, le sexe… Pour moi, c’est normal, logique mais pas pour tous. Je m’en suis pris des réflexions dans la tête pour soutenir le mariage pour tous, surtout durant la campagne présidentielle.
    Il y a encore quelques mois, je n’aurais jamais pensé que le débat serait aussi virulent. Je me suis senti mal, pour les homosexuels, pour nous tous et pour moi. Je viens d’une famille monoparentale, et pour cette raison je me suis senti attaquée par la droite. On attaqué mon éducation, on remettait en question le fait que je sois seine d’esprit. On remettait aussi en cause la liberté de ma maman à divorcer. On me rétrogradé en tant que femme.

    Et pour l’argument « il faut un référent d’un autre sexe, sinon l’enfant ne va pas savoir ce qu’est un homme ou une femme ». Je n’en peux plus de cette bêtise, donc à ceux qui le disent: les enfants ne vivent pas dans des caves, ils voient leurs oncles/tantes; ami(e)s de la famille/ instituteur ou institutrices ect ect.

  16. Quand tu sais toutes les conneries proférées par les religieux de tous bords, reprises par la droite,rien d’étonnant.
    Perso, je suis hétéro, j’ai des amis homos et lesbiennes et défends votre cause dans la mesure de mes petits moyens, notamment sur des forums de discussion.
    Me fais insulter et je m’en fous.
    Continuez, je et beaucoup d’hétéros sont avec vous. Bon courage.

  17. Pour le peuple de France je crois qu’il est important de s’ancrer dans le crâne qu’il ne s’agit pas de votre combat mais du nôtre ! Nous sommes tous concernés part ce combat, par la reconnaissance d’un statut légal et égal. Notre Etat se réclame laïque que les politiques se comportent en tant que tel et ne nous sortent pas des arguments religieux. Il faudrait qu’on se rappelle de la devise de la 5e république de temps en temps : LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ. Ou même le premier article de notre chère constitution : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. […] »

  18. De tout coeur avec toi… Ma belle-mère est homo et mon fils a toujours connu sa grand-mère amoureuse d’une femme, pour lui rien qui sorte de l’ordinaire. J’espère qu’un jour qu’on arrêtera de parler des homos, ce qui voudra dire qu’ils rentrent dans la « normalité ». On ne parle jamais de M. et Mme tout le monde !

  19. Avec toi ;)
    Aude-là du mariage je crois que tous les « bien-pensant » ont surtout peur de l’adoption… Sacro sainte famille en danger ? Pfff, c’est leur esprit tordu et dérangé oui !!!

  20. Quelle misère… 2012, un débat toujours au ras des paquerettes. Mariage pour les gays? Mais non, on leur a fait le PACS, ils voudraient pas non plus qu’on leur ouvre l’église? Mais quelle église? Celle qui ment? Celle qui étouffe des affaires sordides? Celle qui croit être la plus légitime pour s’introduire dans la vie du peuple?
    J’ai honte d’être français quand j’entends un Fillon parler du mariage gay, lui même était contre la dépénalisation de l’homosexualité jadis.
    Démarier? Quelle belle idée, les nazis ne sont plus bien loins!
    Les homosexuels sont ils si peu de choses aux yeux de ces psychorigides patentés? Sont ils des sous-citoyens? Payent-ils des sous-impots?
    Les homosexuels, les pédégouines, les lesbs, les pédés ont les mêmes droits, les mêmes attentes que tout le monde car ils sont tout le monde!!

    Légaliser est un mot trop faible encore, il faut normaliser le mariage!
    Tu es français? Tu veux te marier avec la personne que tu aimes? Quoi de plus normal!!!

    Secoue toi la Gauche, sans ça, les déçus ne te le pardonneront jamais!

    Olaf, un sympatisant!

  21. Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.
    Arrêtons de tourner autour du pot, la République c’est aussi assurer les droits et énoncer les devoirs de chacun. Dans chacun il y a tous. En avant !

  22. Bonjour-
    Bon, je trouve ce que t’as dit d’être juste. J’ai envie à savoir– où sont nos leaders? Pour quoi cette silence pesante? Ils attendre le fin de cette hurricane ou quoi? Parce que, je pense que, nous, nous somme en grand danger de ne pas avoir l’égalité des droits maintenant. Réveillez vous, c’est maintenant ou jamais, rejoindez des associations LGBT de votre choix, mais, il faut bouger de là.
    Pour moi, je serais dans un débat de cette sujet sur la T.V. France 24 en Anglais, ce soir le 5 novembre, 19h.
    Tom Craig

  23. Très bon! Bien écrit et juste.
    Il reste quand même une grosse différence entre homos et hétéros: qu’est-ce que c’est que ce papier peint vert et blanc qui sert de fond de page? Les hétéros évitent ce genre de motifs depuis au moins le début des années 80. Avant c’était la tapisserie qu’on mettait dans le couloir de la maison. Eduquer des enfants dans ce type de décor en 2012, c’est quand même dangereux, faites gaffe.

  24. « La gauche (hors PS donc) n’a pas envie de se battre pour une institution bourgeoise, considère que ce droit devrait être acquis depuis mille ans »

    –> Tellement vrai. J’en suis désolée.

    Mais la discussion aurait dû être close au moins depuis qu’on a inventé cette devise :

    Liberté : de baiser / de vivre / de fonder une famille avec qui on veut.

    Égalité en dignité et en droit.

    Fraternité quels que soient ton sexe, ta sexualité, ta religion, ton pays d’origine, ta couleur de peau, de cheveux, etc.

    Je suis une fille hétéro et même si ça me semble évident, je t’assure de mon soutien et je m’insurge contre les propos pestilentiels de tous ces rétrogrades (ouf, j’ai réussi à ne pas être trop violente et vulgaire, pas facile tellement le sujet m’exaspère…).

    Bises et merci pour le rappel à l’ordre.

  25. Eh oui … Moi aussi je le ressens de plein fouet ce ras-le-bol, pourtant je suis plutôt à l’abri de toute ces critiques, je suis hétéro, athée, blanche … (  » bien de chez nous » comme certains se plaisent tellement à le dire en ce moment ). Seulement voilà, ça va mal : aujourd’hui, au pays des droits de l’Homme, le maire UMP du 8e arrondissement de Paris, François Lebel, affirme sans complexe et sans honte que la légalisation du mariage homosexuel serait la porte ouverte à la polygamie, l’inceste, et la pédophilie. Moi, j’en ai la nausée. Aujourd’hui, on parle de « colonisation » à propos des personnes de religion musulmane. J’étouffe dans ce climat général de haine, de dénonciation, de stigmatisation.
    Tout ça pour en venir au fait que pour défendre vos droits et votre dignité, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir, quitte à descendre dans la rue manifester s’il le faut.

    Il est grand temps que les choses changent.

  26. Tout cela, je te le dit à toi aujourd’hui comme je le dit à tous ceux qui trouvent des raisons d’être contre le mariage homosexuel et tout ce qui va DE DROIT avec. Le mariage sans l’adoption, sans la PMA, n’est pas un vrai mariage, cela ne colle pas du tout avec la conception même du mariage. Les différencier selon le type de mariage (homo ou hétéro) est une discrimination basée sur l’orientation sexuelle et donc normalement interdite en France et en Europe !

    De tout coeur avec votre combat, depuis toujours et pour longtemps.

    Un jour viendra, j’en suis sûre, mais la vraie question est : quand? Et maintenant, il est temps !!

  27. déclaration universelle des droits de l’homme Article 12
    Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privé, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

    si déjà on appliquait simplement celui là … il n’y a pas à être avec ou contre « vous », rien que l’idée est discriminante, il faut être ensemble contre la bêtise et l’étroitesse d’esprit

  28. Pas plus tard que ce matin, en entendant à la radio Coppé appeler à une manifestation de la droite décomplexée pour que le mariage reste ce qu’il est, j’ai dit à mon mari : « mais s’il y a une manif pro-mariage pour tous, sûre que j’irai (à condition que ça ne se transforme pas en gay-pride) ».
    La parenthèse était dans ma remarque (je n’ai jamais trouvé que la GP était un bon moyen de faire évoluer les mentalités mais je dois avoir tort, sinon, elle n’existerait plus… anyway, c’est un autre débat).
    Je me suis toujours sentie concernée par cette lutte, parce que mon père (ce héros), qui m’a transmis plein de valeurs humanistes, écologistes (etc.), est homophobe, et que mon rêve est de le raisonner.
    Je ne suis pas lesbienne (si on avait le choix, j’aurais fait celui-là, mais pour de mauvaises raisons, n’est-ce pas Dr Freud), même pas bi. Je suis hétéro, mariée, qui plus est à l’église !!
    Ça ne m’empêche pas de rêver d’une société suffisamment évoluée pour que la scène stéréotypée du coming-out dans la cuisine où maman pleure « on n’aura jamais de petits-enfants » et papa crie « moi vivant, aucune tapette ne dormira sous mon toit » relève d’un passé moyen-âgeux et de mentalités arriérées.
    Commençons par donner aux LG les mêmes droits que tout le monde (mariage, adoption, PMA) et ce sera la fin de bien des drames familiaux. Et s’il m’arrive d’avoir un enfant, quelque soit son genre et sa préférence, je revendique le droit de le marier comme un(e) hétéro, et d’avoir des petits-enfants, sans lui reprocher un état qu’il n’a pas choisi !
    Je pense être de ceux dont vous vous demandez où ils sont. Je suis là, mais comment puis-je me manifester ?

  29. Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.

    Française vivant à Bruxelles, j’ai voté PS entre autres pour que les homos aient le droit de se marier et de faire/adopter des enfants. Je soutiens cette cause à 100 % et je trouve complètement inconcevable et aberrant que les droits soient liés à la sexualité. C’est… pire que moyenâgeux.

    Qu’est-ce que ce serait bien si les couples d’hommes ou de femmes pouvaient ne serait-ce que se tenir par la main dans n’importe quel lieu public sans risquer de se faire dévisager/juger/lyncher !

    Courage !

  30. Je suis hétéro, française, en couple et je vis en Belgique, donc je ne pourrai pas être au rassemblement.
    Mais comme d’autres l’ont très bien dit: ce n’est pas légalisé qu’il faut dire, c’est normaliser !

    Gays, Musulmans, et autres isolés, je commence à en avoir marre de ce climat nauséabond de pointage de doigt et de mise à l’écart qui sévit actuellement dans les médias et sur les réseaux sociaux.

    Le mariage, c’est pour tous, ou pour personne, Mr Hollande, on a voté pour cette promesse, réalisez la !

    En Belgique, les gens de même sexe ont le droit de s’unir, de recourir à la PMA, d’avoir un enfant: pourquoi pas les français ?

    Courage à vous.

  31. Horo ou hétémo ?
    Je ne veux pas, ne peux pas croire qu’il puisse en être autrement. Cette loi doit passer. Toutes les peurs, les valeurs qui puent la réaction, le puritanisme le plus nocif ne doivent pas entamer cet espoir d’égalité. Laissons s’exprimer ces cathos fachos qui se shootent à la naphtaline, ces médias en quête d’un audimat sulfureux, ces toubibs psy machin à-la-mord-moi-le-noeud qui sont persuadés d’avoir trouvé comment mettre fin à la misère humaine ( pour nourrir l’audimat en question) , ces hommes politiques qui savent mieux que tout le monde comment une société tient debout (même si, toute hétéro que la majorité soit, ils n’étaient jamais là lorsque leurs enfants étaient petits et auraient eu besoin d’eux…). Alors les donneurs de leçon… Basta… couchés!
    J’ai la cinquantaine bien tapée, un mari et des enfants, un boulot et j’ai voté Hollande donc je veux ZÉ j’exige que cette loi naturellement inscrite dans l’égalité des droits pour tous soit débattue et surtout votée. C’est à ce titre que le combat des homos devient complètement et intrinsèquement celui de tous. Même si le mariage n’est pas la panacée, libre à chacun d’en faire l’expérience et pour l’homoparentalité, cela ne fait de doute. Homos ou hétéros, personne ne connait la recette pour rendre les enfants heureux, par contre homos comme hétéros, tout le monde peut s’y essayer et chacun peut y réussir. Courage! Je suis touchée par ce tu as écrit et je tiens à dire que je soutiens complètement cette cause, que je suis avec toi!

  32. « Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable. »

    Chacun a le droit de commettre la connerie de se marier ;)

    Aucun soucis pour aller à une manif de soutien pour le mariage pour tous. Et leur rappeler, à ces c*ns, que leur « mariage traditionnel », « sacré », « devant le divin », c’est vendre sa fille contre 3 chèvres et une vache…

    Et aussi leur rappeler, à celleux qui hurlent que c’est « contre nature », que l’homosexualité a été découverte dans plus de 450 espèces animales. L’homophobie, dans une seule.

    J’te connais pas, mais courage, on va y arriver :)

  33. Je suis hétéro, de gauche, et je ne supporte pas la manière dont te traitent ces gens et je ne veux rien avoir à faire avec eux; c’est indéfendable.

  34. Merci de dire tout ça! Merci de rappeler que non, le mariage et la parentalité ne sont pas simplement la lubie d’une minorité débridée, mais bien une aspiration sociale, profonde, humaine.
    Le changement en cours est historique, il est vrai, car pour la première fois, le mariage civil va définitivement se détacher du religieux. Le mariage va devenir l’union entre deux adultes consentants, et non plus entre « un homme et une femme », formule qui malgré l’égalité apparente renvoie à des fonctions sociales différenciées. Le mariage pour tous n’est pas « homo » ou « gay », il est aussi féministe. Mais il est avant tout républicain. En effet, le mariage pour tous est une question d’égalité. On ne souligne pas suffisamment l’importance de cette notion, pourtant fondamentale: comment expliquer à un jeune aujourd’hui que selon ses désirs, affectifs et/ou sexuels, la société ne lui reconnaîtra jamais le droit d’accéder à la cellule de base que constitue la famille. Comment un jeune homosexuel peut-il se construire en tant que citoyen en sentant le poids d’une société qui le juge et le condamne. Car c’est bien de cela qu’il s’agit: refuser la parentalité aux couples de même sexe, c’est leur dire à la figure « vous êtes instables, vous n’êtes pas sains, on ne vous reconnaît pas ». C’est les infantiliser, c’est leur refuser la citoyenneté pleine et entière. Pourquoi participer à la société alors, et où se faire une place?
    Le mariage pour tous nous concerne TOUS, et ce n’est pas une question annexe. Même ceux qui ne croient pas au mariage. Car le tout dans l’histoire, c’est quand même d’avoir la possibilité de l’envisager, comme tout citoyen. C’est avoir la possibilité de s’unir devant la société, et plus encore de protéger son/ses enfants quoi qu’il arrive. Le mariage et la parentalité pour tous ne vont pas renverser la société: il vont enfin sécuriser des familles existant et permettre à l’ensemble des jeunes de notre pays de grandir sereinement, sans craindre de se voir un jour rejeté.
    Il est important de dire ces choses, et que chacun prenne conscience que oui, ça le concerne aussi! Toi, toi et toi aussi!

  35. Ce qui m’amuse (ou m’énerve) le plus, c’est que les médias, les experts psy qu’on voit partout, considèrent que le modèle familial qu’ils prennent comme base pour dénoncer le mariage homosexuel et l’adoption et la procréation assistée, est le modèle qui régit la société depuis la nuit des temps. Alors que c’est complétement faux. Ce modèle existe depuis que la petite bourgeoisie existe, c’est à dire le milieu du 19ème siècle. Avant, le mariage n’existait que pour assurer aux hommes leur paternité et les enfants n’étaient pas élevés par leurs parents. Les plus pauvres étaient confiés aux grands parents, puis allaient bosser. LEs plus riches étaient en nourrice puis placé dans des institutions ou des écoles. Donc le modèle papa+maman+bébé est très récent et n’a pas tenu la route à voir les divorces, les familles mono-parentales, les familles recomposées et cie… Et dans les faits, ça existe. La seule chose que le mariage et la prentalité reconnue des couples homos va apporter c’est une plus grande stabilité affective et financière de ces familles qui existent déjà.

    Et je dis ça alors que je ne suis vraiment pas pour le mariage vu le divorce de merde que je suis en train de vivre!

    Mais bon, je suis hétéro et maman de 3 petits mecs. Et j’aimerais simplement ne jamais avoir à me soucier de la sexualité de mes enfants, et qu’ils soient hétéros ou homos, je voudrais qu’ils puissent vivre leurs amours au grand jour, fonder une famille s’ils le souhaitent et être tout simplement heureux si la vie leur offre l’amour sur leur chemin….

  36. MERCI!
    Je n’ai jamais autant eu l’impression d’être Dreyfus en 1894 que ces derniers jours. Le discours des anti est à vomir. Merci d’avoir mis en mots ce que je ressens.

  37. C’est le moment aussi de voir tout ceux qui disent nan mais j’ai des amis gays voir si ils vont venir.

  38. Le PS n’est toujours pas à droite : d’autant qu’à part quelques notables qui sauront se faire rappeler à l’ordre, c’est bien ce parti qui propose la Loi sur le mariage et l’adoption (après la Loi n’est pas en effet à la hauteur des espérances mais au moins elle est écrite et présentée pour être votée).
    Et que dire de la CGT (organe bien à gauche) qui s’est alliée à l’UNAF pour voter contre le projet de loi lors de la consultation de la Caisse nationale des allocations familiales?

  39. Liberté égalité fraternité 1er article de la constitution
    « La France est 1 république indivisible,laïque , démocratique et sociale .
    Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion .Elle respecte toutes les croyances. »
    Choix de chacun sur sa conception de l’amour et le mariage civil n’est pas religieux ! de quoi se mêle t’on.
    Et si le bonheur était hétéro cela ce saurait
    Appliquons article 12 de la constitution des droits de l’homme
    Monsieur Hollande respectez votre promesse de campagne
    Mariage pour tous
    Femme Mariée de bientôt 60 ans avec 2 grands enfants et « croyant  » à la diversité

  40. Courage à tous .

    Cette loi passera que cela plaise ou pas .

    Nous défendons vos droits partout ou nous le pouvons soyez en sûr

    Malheureusement nous n’avons pas droit aux « merdias » de masse .

    Nous sommes avec vous .

    Ne vous découragez pas .-)

  41. En quoi les institutions religieuses ont elles leur mot à dire? Ces mêmes institutions qui il y a peu de temps n’étaient pas davantage pour l’égalité des sexes, allant jusqu’à vouloir légiférer à l’intérieur même de nos ventres. Les progrès n’ont jamais été du ressort de l’Église et ne le seront jamais. Elle n’évolue que parce que la société l’y oblige. Mais après tout, quand on commence à remettre en cause les avancées sociétales de mai 68 comme ont fait tous ces chiens de garde de la pensée conservatrice de droite, pourquoi ne pas pousser le bouchon un peu plus loin et demander la bénédiction du pape sur tous nos sujets de société! Nous avons des lois qui condamnent tous propos ségrégationnistes à caractère racial, ethnique ou sexuel. A quand des lois qui condamneraient toute absence de loi visant à induire une ségrégation de fait? L’interdiction du mariage homosexuel est un combat pour le respect des libertés fondamentales qui n’est aucunement affaire de préférence ou d’appréciation individuelle. Des hommes ont milité pour le droit à l’avortement, des hommes ont milité pour l’égalité des sexes. Dans ce pays, nous nous battons pour la préservation de l’esprit des lois plus que la loi elle même. Qui que vous soyez, si humanisme et progressisme signifient encore quelque chose pour vous, ne soyez pas simplement solidaire du mariage gay, indignez vous furieusement de son absence dans la France du 21ème siècle!

  42. En quoi ça changerai la face de monde que 2 hommes ou 2 femmes signent un bout de papier?
    ça ne tuerai personne et ça rendrait tellement de gens plus heureux…

    Je suis une hétéro qui vous soutiens et qui en a marre d’entendre des discours sous-entendant que l’homosexualité est une maladie ou que c’est dangereux.

    Nous sommes en 2012, MERDE !

  43. Merci pour cet écrit ! Je te le pique en donnant la source bien sur !

    Battons nous pour nos droits !

Commentaires clos.

Webmentions

  • Mariage pour tous : Que se passe-t-il du côté des pro ? - Sous La Jupe Webzine 05/11/2012

    […] coup de gueule de Le Roncier : avec ou contre nous. « J’ai besoin que vous disiez: «Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces […]

  • Que se passe-t-il du côté des pro ? - Sous La Jupe Webzine 05/11/2012

    […] coup de gueule de Le Roncier : avec ou contre nous. « J’ai besoin que vous disiez: «Je ne supporte pas la manière dont te traitent ces […]

  • Lettre ouverte à Tous | Lettreouvertetous 05/11/2012

    […] des derniers mails que je vous ai fait suivre « Avec ou contre nous » m’a bousculé. Méchamment […]

  • La bouseuse » Archive » Mariage pour tous ou homophobie. 05/11/2012

    […] Un billet du Roncier […]

  • le roncier — Réaction(s) 05/11/2012

    […] écrit ce texte, Avec ou contre nous, parce que j’avais besoin que ça sorte et que je me suis rendu compte que le climat infect […]