dans blog

Paradoxe strabourgeois

Un paradoxe de l’institution strasbourgeoise est en effet que ses membres n’ont pas droit au congé de maternité, ni a fortiori de paternité, à la différence des salariés du continent: celles qui viennent d’accoucher sont notées « absentes » si elles ne participent pas aux votes, et ne perçoivent pas l’indemnité journalière normalement due.

« C’est un paradoxe que les lois que nous adoptons ici ne s’appliquent pas aux députées », souligne la Britannique Catherine Stihler.

— Des bébés au Parlement européen, Libération.fr.