dans blog

Nu Shu

La Chine redécouvre la langue secrète des femmes. Et plus d’informations sur cette page de forum :

Dans la Chine féodale, les femmes n’avaient pas accès à l’éducation et étaient condamnées à l’isolement social en plus d’avoir les pieds bandés. Mais, dans le comté Jiangyong, des paysannes Yao ont miraculeusement développé une langue écrite appelée Nu Shu, ou écriture femelle, alors que les Yaos n’auraient pas eu d’écriture avant 1949. Le Nu Shu se serait transmis de mère en filles dans des régions rurales coupées du monde. Croyant les femmes inférieures, les hommes ne se sont pas intéressés à ces codes secrets qui sont ainsi restés inconnus pendant des siècles, jusque dans les années 1960. Au cours de la Révolution culturelle, les Gardes Rouges, soupçonnant le Nu Shu d’être utilisé pour des fins d’espionnage, persécutaient les femmes qui l’utilisaient, brûlaient des livres et parfois aussi les femmes elles-mêmes.